Journée Internationale de la Femme Africaine

Le 31 juillet c’est la Journée de la Femme Africaine, nous célébrons sa résilience, sa beauté et son impact dans le continent. Créé par la femme politique Aoua Keïta, ce jour commemore la bravoure des femmes africaines devant toutes les difficultés dont elles font face tous les jours. Depuis sa création, les femmes ont une plus grande représentation politique en Afrique et les sujets sur la discrimination,  le sexisme et  la violence envers les femmes sont de plus en plus adressés.

Ce jour, en 1962 à Dar-Es-Salaam en Tanzanie, les femmes venant de partout en Afrique se réunissent et crée la première organisation des femmes africaines incluant une de ces fondatrices Aoua Keïta.  Bien que cette célébration ait débuté en 1962, c’est le 31 juillet 1974 qu’elle a  été rendue officielle par l’Organisation Panafricaine des Femmes à Dakar, au Sénégal. 

En effet, cet événement donne l’occasion aux femmes africaines d’être célébrées pour tous leurs exploits passés, présents et futurs. Chaque année, cette journée devient un symbole de la libération totale de l’Afrique, de l’élimination de l’apartheid et de l’instauration d’un système judiciare qui défend les droits des femmes en tant qu’être humain, ceci devenant les objectifs prioritaires du mouvement.

Pour conclure, le 31 juillet, une journée si spéciale, a eu un impact significatif non seulement sur les citoyens d’Afrique, mais aussi sur les femmes de ce beau continent. Les droits des femmes africaines se sont considérablement améliorés grâce à cette journée et les femmes africaines sont maintenant célébrées pour leurs réalisations et accomplissements. Il n’y a aucun doute que le développement du continent africain passe par l’accompagnement des femmes africaines, car ces femmes ont une force de vie incroyable et un amour énorme pour leur continent qui ne doit pas seulement être reconnu, mais célébré.

Par: Audrey Tatiotsop et Chloe Wedji

Les vidéos résumé de la JIFA 2021